Capture d’écran 2012-07-13 à 10.46.52

L’angoisse de la page d’erreur 404

Qui n’a jamais été démunie devant une page erreur 404. Réaction plus que normale puisque cette page est là pour te dire que ce que tu cherches n’existe pas ou plus, bref que tu t’es trompé, que t’es un loser. C’est ce qu’explique cette conférence TED avec esprit.

Si la page « erreur » est souvent source de déception, elle peut également être envisagée comme vecteur de relation, voir comme support de campagne.

C’est le cas de cette opération de recherche d’enfants disparus en Allemagne. A chaque page d’erreur les internautes sont informés des noms des enfants qui comme leur page n’ont toujours pas été trouvés.

D’autres font carrément de leur page d’erreur un sujet à part entière. C’est le cas des équipes du e-magazine  de voyage alternatif Hejorama. Ces derniers sont partis à la recherche du lapin de Flandre, mascotte de leur page d’erreur depuis les débuts du site (photo de l’article). Comme quoi la page 404 peut aussi être source de brand content.

Et puis juste pour le plaisir, une petite sélection de nos 404 error préférées:

Catswhocode

Boutique en ligne officielle de Karl Lagerfeld.

Frantic

Kookline

En fait la page d’erreur 404 est au site ce que sont les toilettes au restaurant : ça ne se voit pas, c’est planqué, mais c’est important pour l’image de marque.

Un trackback

  1. Par Le PANO #2 : T’es d’dans ? | AACC le 20 juil ’12 à 14 h 40 min

    [...] Ahhh la page 404 (sight), qui ne s’est jamais énervé en arrivant dessus ? Pourtant cette page peut être très utile pour conserver l’internaute, et même l’amuser comme nous montre Marcel dans ses exemples ! http://digitalnews.marcelww.com/2012/07/13/langoisse-de-la-page-derreur-404/ [...]

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>