logo_600X350

Après les hommes sandwich, les hommes wifi

Un autre sujet controversé (oui on controverse cette semaine) : l’opération Homeless Hotspots menée par BBH New-York à l’occasion de la conférence SxSW. L’idée est de mettre des bornes wifi à disposition des conférenciers en mal d’Internet. Sauf que les hot spots en question sont portés par des SDF d’Austin au Texas, la ville où se déroule l’événement. Chaque sans-abri participant porte un t-shirt comme celui-ci :

Donc contre un don (qui n’en est finalement pas du tout un ici) vous pouvez accéder au réseau, l’argent étant entièrement reversée au porteur.

Bon ça pose quelques problèmes éthiques.

D’un point de vue purement rationnel on se dit quelle bonne idée : un moyen de donner une fonction à des individus socialement exclus tout en offrant un service utile. BBH dit s’être inspiré du concept de vente de journaux par les sans-abris.

Sauf que c’est là que le problème se pose. Dans le cas de la vente de journaux, le SDF joue un rôle actif dans la commercialisation, voir dans la création, des produits. Ici, il s’agit d’une fonction tout à fait passive, réduisant des individus à de simples bornes wifi. C’est la déshumanisation que cela entraine qui choque. Le même concept mais avec des personnes à qui l’on propose de devenir des vendeurs de wifi serait apriori bien plus acceptable puisqu’il s’agirait de fournir un emploi.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>