zero

Coke Zero et Smirnoff exploitent le filon de la danse

La danse, c’est un peu une tarte à la crème, le genre d’idée que les marques nous balancent quand l’inspiration manque. Dépassement de soi, esprit d’équipe, créativité … que des valeurs positives qui s’adaptent facilement à n’importe quel produit pour des opés ponctuelles et (forcément) participatives. Démonstration cette semaine avec Coca Zero et Smirnoff.

« Create a dance from zero », c’est l’opération que Coca Zero a mis en place pour parler à une cible plus jeune et plus mixte. La marque collabore avec le chorégraphe des clips de Justin Bieber (baby, baby, baby, ouh …) pour inviter les gens à créer une nouvelle danse “capable de changer le monde” sur des morceaux à télécharger et à poster leurs vidéos sur la plateforme Make it possible (et sur Facebook, et sur Twitter, on connait la chanson). Rien de nouveau sous le soleil, à part peut-être le degré d’interactivité entre la marque et les gens : en effet, des troupes professionnelles partenaires réagissent tous les jours aux vidéos soumises par les amateurs pour inciter les internautes à continuer. L’exé « real-life » de ces vidéos augmente d’ailleurs l’effet de proximité. Bien vu.

Toujours sur le marché de la boisson, c’est Smirnoff qui a récemment lancé une opé de grosse envergure avec Madonna dans le cadre de son Night Exchange Project, qui depuis un an, invite les jeunes du monde entier à échanger leur façon de faire la fête, un projet collaboratif qui donnera lieu à un évènement exceptionnel le 12 novembre prochain au cours duquel sera choisi le nouveau danseur de sa tournée parmi tous ceux qui auront soumis leurs démos en ligne. Smirnoff peut donc se payer Madonna … ça veut dire que Gaga n’était pas dispo ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>